Le tissu d’une voile d’ombrage doit être à la fois résistant aux intempéries et présenter des couleurs qui perdureront dans le temps. Des qualités techniques autant qu’esthétiques sont attendues, et ne peuvent être garanties qu’avec des matières spécifiquement conçues pour un usage extérieur. Des traitements particuliers appliqués aux toiles apporteront des avantages supplémentaires et bienvenus.

Quels sont les types de tissu existant pour les voiles d’ombrage ?

Il existe deux principales gammes de matières utilisées pour les voiles d’ombrage :

• Les voiles en polyéthylène, microperforées ou non, pour laisser passer l’air

• Les voiles en acrylique, déperlantes

Les premières sont plus résistantes au vent tout en évitant l’effet de serre qui peut être ressenti sous un tissu trop serré, quand les deuxièmes, imperméables, protègent également de la pluie et sont plus opaques.

Toutes peuvent bénéficier de traitements qui améliorent leur usage comme leur durée de vie.

Quels sont les traitements possibles pour les tissus des voiles d’ombrage ?

Afin de faciliter leur entretien, de nombreux tissus de voiles d’ombrage sont aujourd’hui traités antitaches : un simple passage d’éponge enlèvera les saletés qui pourraient s’être déposées.

Une voile d’ombrage devra aussi être dans une matière imputrescible, car elle sera souvent exposée aux éléments extérieurs. Elle ne doit pas se détériorer, même si elle est entreposée dans un bâtiment humide durant la saison hivernale.

Pourquoi utiliser du tissu spécifique pour les voiles d’ombrage ?

Le tissu d’une voile d’ombrage est exposé à des soleils brûlants, à des vents violents, à des pluies torrentielles. Il se doit donc d’être particulièrement résistant et, surtout, solide, afin de résister aux éventuels risques de déchirures.

Pour que ses couleurs ne s’affadissent pas sous l’action des UV, il faut également une matière et un traitement particulier. La résistance à la lumière solaire s’évalue sur une échelle de 1 à 8. Le coton a une résistance de 4, alors que les tissus de nos voiles d’ombrage vont jusqu’à 6 ou 7. Ainsi le beau rouge que vous aurez sélectionné ne passera pas au rose pâle en une saison !

Cette résistance aux UV ne concerne pas que la couleur, mais aussi la qualité de l’ombrage qui sera apporté : nos toiles filtrent 97 % des rayons, pour votre plus grand confort même en plein midi. Ainsi, une voile de couleur claire sera tellement filtrante qu’elle sera aussi efficace qu’une crème solaire.

Comment entretenir le tissu d’une voile d’ombrage ?

Les voiles d’ombrage sont conçues pour résister dans le temps avec un entretien minimum. Une fois par an, de préférence avant de l’entreposer pour la saison hivernale, vous pourrez les frotter à la main à l’aide d’une brosse, avant de la nettoyer légèrement avec un mélange composé de savon doux et d’eau ou avec un produit nettoyant adapté. Rincez ensuite à l’eau claire avant de sécher à l’air libre.

Ponctuellement, vous pourrez aussi utiliser un produit imperméabilisant pour remettre à neuf les propriétés déperlantes de votre tissu.

Si les qualités intrinsèques du tissu sélectionné pour confectionner une voile d’ombrage influencent grandement sa durée de vie, les finitions joueront aussi sur cet aspect. Privilégiez les voiles qui présentent des anneaux d’attache plutôt que des œillets, ainsi que celles qui disposent d’ourlets avec bande de renfort. Pensez enfin au grammage : en dessous de 200 g/m², la voile d’ombrage sera nettement plus fragile (nos voiles présentent des grammages allant de 220 à 340 g/m²).

A lire aussi : Quelle couleur choisir pour une voile d’ombrage ?