Pour accrocher une voile d’ombrage sans percer, vous allez devoir utiliser des mâts de fixation. Ils vous fourniront des points d’accroche extérieurs à la maison, vous permettant même d’installer une toile loin de tout bâtiment existant.

Dans quels cas n’est-il pas possible de percer pour installer une voile d’ombrage ?

Pour faciliter l’installation d’une voile d’ombrage, il est souvent proposé de la fixer aux murs existants, voire aux arbres proches si leur emplacement le permet. C’est une solution pratique pour mettre en place une voile d’ombrage rectangulaire dans une terrasse bordée de murs.

Or, cette option n’est pas envisageable :

  • Si vous êtes en location.
  • Si vous ne disposez pas du matériel nécessaire pour percer le mur.
  • Si vous avez envie d’installer une voile d’ombrage à distance de la maison.

Les mâts de fixation permettent alors de prendre le relais.

Comment choisir son mât de fixation ?

Pour fixer votre voile d’ombrage sans percer, vous pourrez utiliser des mâts en bois, en acier ou en aluminium. Ceux en métal restent plus résistants, autant face au vent que face au passage du temps. Ils seront plus adaptés pour un usage durable. Nous proposons aussi des mâts en inox brossé, à la fois résistants et élégants et nos mâts en aluminium sont disponibles dans deux teintes au choix.

Les mâts peuvent être fixés dans la terre. Il faudra alors prévoir un trou d’environ 30 cm de diamètre, dans lequel vous ferez couler du béton, afin d’assurer la stabilité du mât. Chez Espace Ombrage, nous fournissons en plus un tube qui apporte une rigidité supplémentaire au mât (plus que conseillé pour les régions venteuses ou si plusieurs voiles sont accrochées au même mât).

Pour les sols qui ne peuvent être creusés, comme les dalles en béton ou les terrasses en bois, vous trouverez également des embases à visser directement dans ces revêtements. Ces embases permettent par ailleurs d’ôter facilement le mât à la fin de la saison estivale, puis de l’y reglisser quand vient l’été.

Si vous êtes en location et que vous ne pouvez ni creuser le sol ni percer la terrasse, vous vous tournerez alors vers des mâts haubanés. Ces derniers sont maintenus par des sardines solides fixées dans la terre, à la manière d’une tente. Les trous, fins, ne laisseront pas de trace une fois les mâts enlevés.

Comment bien installer son mât de fixation pour voile d’ombrage ?

Les mâts de fixation que nous proposons chez Espace Ombrage peuvent être positionnés de deux manières :

  • Verticalement, avec un angle droit par rapport au sol.
  • Incliné, avec un angle de 75° par rapport au sol (ce qui permet de disposer d’une voile d’ombrage plus grande, quelle que soit la taille de la terrasse, tout en la tendant suffisamment).

Si vous optez pour un mât fixé dans la terre, seuls deux tiers de celui-ci devront dépasser du sol, pour plus de stabilité. Prévoyez un trou de 40 cm de diamètre, et d’une profondeur suffisante (60 cm au minimum), dans lequel vous ferez couler du béton.

Afin de positionner au mieux vos mâts, comptez 30 cm de plus entre la patte d’attache sur la voile d’ombrage et le mât de fixation. Ceci permettra d’assurer une tension suffisante et d’améliorer la prise au vent de la toile.

Si vous utilisez un seul mât pour plusieurs voiles d’ombrage, pensez à renforcer le mât avec des haubans, car il devra résister à beaucoup plus de pression.

Afin de vous assister à distance dans cette installation, nous mettons à votre disposition des vidéos de montage et des tutoriels que vous trouverez sur notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC972IUX3M0mzM8Tf6STiiKA

A lire aussi : Comment choisir une voile d'ombrage ?