L’entretien d’une voile d’ombrage va dépendre de quatre critères principaux : la rentrer quand le temps l’exige, bien la tendre pour évacuer l’eau de pluie, la nettoyer avec des produits adéquats et l’entreposer dans de bonnes conditions.

 

Pourquoi faut-il replier sa voile d’ombrage ?

Une voile d’ombrage a pour vocation de protéger du soleil et de la chaleur. Elle n’est pas prévue pour résister aux conditions climatiques hivernales :

  • La neige risque de déformer la toile avec son poids
  • Le gel risque de fragiliser les fibres
  • L’hiver et les vents violents peuvent également abîmer les tissus et les fixations

Il n’est peut-être pas possible de ranger dans un local abrité tout le matériel de votre installation, mais la voile d’ombrage, repliée sur elle-même et entreposée dans un sac de rangement, ne prendra pas de place. Elle sera mieux protégée en passant l’hiver à l’intérieur, ce qui vous permettra de la garder, dans de bonnes conditions, pendant plusieurs années.

L’hiver n’est d’ailleurs pas la seule saison durant laquelle vous devez ranger votre toile : dès que les prévisions météorologiques annoncent des vents plus puissants ou des périodes de chutes de neiges, il est plus que conseillé de replier votre voile d’ombrage afin qu’elle ne se détériore pas. Si vous vous absentez pendant plusieurs jours, même en plein été, ce sera également préférable pour éviter les risques dus aux aléas climatiques.

Pour résoudre ce problème, vous pouvez alors opter pour des voiles avec enrouleur automatique, beaucoup plus faciles et rapides à manipuler.

Quelle est l’importance de la tension de la voile d’ombrage ?

Une voile d’ombrage sera forcément, un jour ou l’autre, exposée à la pluie. Si elle n’est pas suffisamment tendue, la pluie ne pourra pas s’évacuer de la voile correctement. Elle stagnera alors, créant des poches d’eau qui risquent de déformer la voile. Les voiles déperlantes sont encore plus exposées à ce phénomène.

Pour cette raison, il faut s’assurer que la toile soit bien tendue, lisse, et aussi qu’elle soit inclinée de manière à guider naturellement l’eau vers l’extérieur de la voile. N’hésitez pas à retendre régulièrement la toile si vous constatez qu’elle présente une apparence moins rigide. Il vous faudra vérifier cette tension plusieurs fois par saison, voire chaque semaine selon les conditions dans lesquelles elle est exposée.

Comment nettoyer une voile d’ombrage ?

Une voile d’ombrage va forcément être exposée à de nombreux éléments : le soleil, la pluie, la poussière, les traces d’insectes ou d’animaux… Autant d’éléments contre lesquels vous ne pouvez pas lutter et qui risquent de laisser des traces sur votre voile.

Ce n’est pas pour autant une fatalité. Pour commencer, si vous craignez véritablement les taches, privilégiez les toiles de couleurs foncées, moins salissantes.

Ensuite, un nettoyage avec un chiffon humide et de l’eau savonneuse permettra d’enlever la plupart de ces traces. Pour garantir la durée de votre toile, évitez les produits nettoyants abrasifs, de même que les nettoyants à haute pression. Le cas échéant, vous pouvez utiliser un nettoyant pour voile d’ombrage, avant de rincer à grande eau et de laisser sécher votre voile. Il est recommandé  de réaliser un  nettoyage régulier pour éviter un encrassement trop fort de la toile qui sera plus compliqué à faire disparaître.

Comment bien entreposer la voile d’ombrage ?

Dès que la belle saison est terminée, vous pouvez ranger votre voile d’ombrage dans un endroit sec. Pour éviter de l’abîmer, ne la repliez pas si elle est encore humide, et pensez, au minimum, à la dépoussiérer avant de l’entreposer. 

Vous la protègerez d’ailleurs de nouveaux dépôts de poussière en utilisant un sac de rangement adapté à sa taille qui vous permettra de stocker également le matériel de fixation correspondant à la voile.

Lors du démontage de la voile. Repérez conjointement, à l’aide d’un brun de laine de couleur  ou  d’une ficelle, un des angles de la voile correspondant à un point d’ancrage sur le mur ou sur un poteau; Afin de vous faciliter le remontage de la voile la saison suivante.

A lire aussi : Comment fixer une voile d’ombrage sur un mur ?