Une voile d’ombrage bien tendue est une voile qui durera longtemps. En respectant les règles d’installation et en utilisant des poulies réglables, vous vous assurez que votre toile reste toujours étirée dans les meilleures conditions.

Pourquoi est-il important de bien tendre une voile d’ombrage ?

Une voile d’ombrage est exposée à de multiples conditions climatiques : le vent et la pluie, principalement. Si son tissu est conçu pour résister au mieux à ceux-ci, ses conditions d’installation influent aussi sur sa durée de vie.

Une toile mal tendue :

  • Sera beaucoup plus malmenée par le vent : elle ballotera et remuera, au risque d’endommager ses points de fixation ou encore de se déchirer
  • Risque de ne pas laisser suffisamment s’évacuer les eaux de pluies : des poches d’eau vont se créer qui tireront sur la toile et l’abîmeront.

Comment installer une voile d’ombrage pour bien la tendre ?

Le positionnement des points de fixation de la voile d’ombrage est crucial pour son installation. Il est souvent question de torsion : la toile doit être tendue, mais aussi inclinée sur une pente de  20 à 30 % pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie. Il sera donc nécessaire de prévoir un dénivelé entre le point le plus haut et celui le plus bas de votre voile. Ce dernier sera de préférence dans un angle, afin de guider naturellement le liquide.

Pour maintenir la tension de la toile, les fixations devront être installées en prolongement d’une des diagonales de la voile. Il faut prévoir des voiles  pas trop grandes, au-delà d’une certaine surface, la force exercée par le vent serait trop puissante.

Dans les régions très venteuses, il est d’ailleurs conseillé de préférer plusieurs petites voiles superposées plutôt qu’une plus grande ainsi que privilégier des voiles triangulaires. 

Lorsque vous installerez votre voile d’ombrage, vous laisserez les poulies détendues tant que la voile ne sera pas entièrement fixée. C’est seulement après que vous pourrez commencer à les resserrer, une par une, jusqu’à ce que la toile soit suffisamment tendue.

Quelle est la bonne tension d’une voile d’ombrage ?

Une voile d’ombrage est prévue pour résister à une pression allant de 30 à 50 kg sur chaque point d’ancrage. Vous ne devez donc pas craindre de trop tirer sur les poulies, qui vous aideront à maintenir cette pression. Si elles sont bien serrées, elles devraient maintenir la tension de la voile pendant plusieurs semaines, mais n’hésitez pas à la retendre régulièrement, notamment après de forts vents.

Vous noterez qu’une voile qui n’est pas suffisamment tendue vibrera dans le vent, comme la corde d’un instrument de musique. Si cela arrive, ou qu’elle présente des plis, c’est qu’il est temps de la retendre. 

Ne craigniez pas de tirer un peu sur la voile: son tissu est prévu pour s’allonger de quelques centimètres sous la pression. Nous fournissons d’ailleurs des voiles dont le tissu présente une légère courbure, afin de faciliter la tension. C’est également la raison pour laquelle il est préconisé de laisser un intervalle de trente  à cinquante centimètres entre la toile et le point de fixation (ou plus si la voile est grande).

Nos systèmes de tension, comportant une corde nautique imputrescible, une poulie et un mousqueton, vous faciliteront la mise en place de vos voiles d’ombrage, et vous rassureront quant à la tension exercée. Grâce au taquet coinceur, la corde comme la toile, resteront bien tendues pendant un long moment.

A lire aussi : Comment entretenir une voile d’ombrage ?