Les différentes fixations pour voile d'ombrage 

Il existe plusieurs types de fixations pour les voiles d’ombrage.

Les mâts et leurs accessoires

Les mâts sont la solution idéale si vous souhaitez fixer efficacement une voile d'ombrage et que vous n'avez pas de mur à proximité. Fabriqués à base d'aluminium avec une hauteur de 260cm ou 300cm, nos mâts sont un gage de résistance et de praticité au quotidien. Grâce à un système de rail et de coulisse, vous allez pouvoir gérer la hauteur de votre voile afin de maximiser l'espace ombragé. 

Chez Espace Ombrage, nous proposons trois types de mâts : à sceller, à visser ou à fixer sur des platines murales. Dans le cadre des mâts à visser et à sceller, il est possible d'installer le mât de façon verticale ou inclinée à 75°. 

Dans le cas où vous auriez plusieurs voiles à fixer sur le même mât, nous vous recommandons d'installer soit un hauban soit un gousset de renfort afin de renforcer l'ensemble de l'installation. Une coulisse supplémentaire permet de régler indépendamment la hauteur de chaque voile. 

Les fixations murales

Les fixations murales sont la fixation la plus simple pour fixer une voile d'ombrage lorsque vous avez des murs. Elles permettent de personnaliser l'installation et de créer une optimisation par rapport à l'environnement. Nous avons deux principales fixations : 

La fixation murale longue qui permet d'allier solidité et facilité à l'usage grâce à sa voile nautique. La tension est maintenue avec excellence sur une tension allant de 30cm à 250cm entre le point de fixation et la voile d'ombrage. La fixation murale double peau présente les mêmes caractéristiques techniques à la différence qu'elle ne s'adapte uniquement aux murs avec isolation extérieure.  

La fixation murale courte qui permet de tendre la voile sur une tension allant de 25cm à 35cm entre le point de fixation et la voile d'ombrage. 

 

NB : Dans le cas où vous installez une voile déperlante, il est nécessaire de créer une pente de 20% minimum entre les points de fixations de la voile pour permettre l’écoulement de l’eau de pluie. Dans le cas contraire, une poche d’eau peut se créer et endommager la voile par son poids.