Voile d'ombrage ajourée

Protection des voiles d’ombrage : c’est la saison !

Une voile d’ombrage se compose d’une toile en tissu dont les risques d’usure causés par la météo sont importants. Le soleil mais aussi le vent et la pluie auxquels toute toile solaire sera confrontée le temps de son utilisation peuvent effectivement créer des désagréments qui viendront réduire ses performances. Pour assurer la pérennité de votre équipement et ainsi en profiter chaque saison, il y a certaines pratiques à respecter que nous vous présentons dans cette article consacré à leur protection.

Il vaut mieux prévenir que guérir !

L’importance du tissu

Le processus de conception de la voile d’ombrage ne s’arrête plus à l’esthétique, elle dépasse même l’intérêt premier de celle-ci qui est la protection solaire.

Aujourd’hui sa fabrication répond à des technologies de plus en plus innovantes et elle se concentre essentiellement sur la polyvalence des tissus afin de répondre à des besoins très spécifiques.

Exemple de voile d'ombrage ajourée

Nous disposons donc sur le marché de voiles d’ombrage dites ajourées ou perméables qui en plus de leur protection maximale contre les UV, sont  dotées d’une excellente résistance aux vents forts. Ces toiles sont idéales pour les zones à risque de tempête…

Dans cette même logique d’innovation technologique, il y a aussi des voiles déperlantes ou imperméables, qui avec un tissus hydrophobes nous permettent d’être à l’abri des pluies.

On constate donc que le tissu reste un critère prépondérant pour bien choisir sa voile d’ombrage, car en fonction de vos conditions climatiques elles seront adaptées ou pas.

A chaque situation géographique correspond une action précise !

Le mois de décembre est déjà bien avancé ! Le froid prend ses aises en France tandis que les beaux jours font leur apparition dans d’autres régions.

Carte météorologique pour la protection des voiles d'ombrage

Nos conseils pour protéger sa voile d’ombrage en régions cycloniques

Même si les voiles d’ombrage sont célèbres pour leur solidité, le danger réel dans des régions exposées aux tempêtes comme la Réunion, est de ne pas être bien tendue.

Mal tendre sa voile favorise la formation de “poches”. Cela peut être à l’origine de déformation et de déchirure.

Faites également attention aux différents objets portés par les vents qui peuvent transpercer la toile et l’abîmer. Par précaution, nous vous suggérons de retirer votre voile !

Par accumulation le poids de la neige peut déformer la voile, déchirer les points de fixations ou encore endommager le scellement des poteaux. Il devient ainsi indispensable de protéger votre voile en période de neige. La décrocher restera la meilleure option !

Une fois décrochée, il y a des petites astuces pour le stockage de votre voile. Prenez le temps de bien la sécher avant de la ranger. Ne pas hésiter à passer un petit coup de chiffon. Espace Ombrage vous propose des sacs de rangement pour que vos voiles restent propres et bien au chaud.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut